I D O L E S   S T A R S   &  R E L I Q U E S 

P e r f o r m a n c e    A n n e  S e c h e t 

I n s t a l l a t i o n   J u l i e   K i e f f e r    &   A n n e  S e c h e t    

GLAM Anne Sechet
IMG_3536.JPG
IMG_3583.JPG
IMG_3542 bis.jpg

je me suis fardée

je me suis grimée

j’ai fais la grimace

j’avais plus d’audace

j’ai clamé mon chant

pour ouvrir les rangs

j’étais un hybride

j’étais une hybride

mi garçon chardon

mi fille aiguille

mi scarabée aux antennes dorées

mi ovni de roches serties

Je me suis évadée à jamais

dans un jet de plumes de nuit

d’où j’ai projeté lasers et flashs

pour éloigner les lâches

je suis plus complexe

qu’une nuit sylex

et plus équivoque

qu’une caresse de roc

j’étais un hybride

j’étais une hybride
mi garçon charbon
mi fille anguille
mi siddarta proche du nirvana

mi ogre ajustant ses apparats

un soir
je me suis costumée

bien plus qu’à l’acoutumée

je me suis hissée
sur un lit d’étoiles
la voie lactée s’est plissée

en un jeu de lignes laquées

de cuir de satin de mercure

mais où est passée mars

que je m’approche tout près

de mes cheveux rouge

enlacer nuages et sable roux

les rayons de mars les atomes

vibrent en un long drone

mon cerveau carapace
les circonvulations de l’espace

j’entends le son de la terre

qui coule lentement dans les laves

les comètes et les volcans s’emmêlent

tandis qu’en orbit je me baigne
dans l’infinitude du riff glam rock de la lune

la reverb frappe au loin

l’espace devient liquide

Stars Stars
je jète une pierre dans la nuit

qui creuse un cercle dans le noir

Stars Stars
les ronds dans la nuit s’agrandissent

des étoiles touchent d’autres étoiles

supernova

superstars

Stars Stars Stars Stars

is there life on mars ?

is there life on mars ?

IMG_3545.JPG
IMG_3541.JPG
IMG_3551.JPG
IMG_3554.JPG
IMG_3543 copie retouche .jpg
IMG_3535.JPG

« La performance utilise les objets de l’installation Glam Rock   à la fois comme supports visuels d’une scène d’un concert qui n’a  pas eu lieu et n’aura peut être pas lieu,  mais aussi comme un grenier d’objets intimes à utiliser pour se costumer. Seulement quelques détails de l’installation seront manipulés durant la performance laissant les autres détails de l’installation au fantasme du spectateur. Je dis spectateur, car pour la première fois dans mon travail, je positionne  le public dans une  position classique frontale. Le décor a été  pensé comme un décor dans laquel mais aussi comme une coulisse  par laquelle l’artiste peut disparaître à volonté. Je souhaitais que l’artiste commence comme une créature-sculpture-muette offerte au public pour finir en clowns-diva armée de chants, de mots, d'une gestuelle chorégraphie. L’arme glam d’une larme glam qui glace l’espace de son strass froid… »

P1130600.JPG
IMG_3901.jpg
P1130618ok.jpg

Idoles Stars & Reliques Installation

Julie Kieffer* & Anne Sechet, 2018

Tissu noir, cuir, câbles, terre, vêtements, fards, paillettes, micro, pédale loop, cheveux, sérigraphie sur cuir, bijoux

Idoles Stars & Reliques Performance:

Anne Sechet, 2018

Superposition de vêtements personnels, fleurs en tissus, fards, texte écrit et extraits de chansons  glam. Activation du fard bleu par Julie Kieffer.

" Sculpter l’espace  à partir d’un tissu et y disposer des objets, pour en faire un autel au glam-rock" 

Julie Kieffer et Anne Sechet 

Pour Julie Kieffer dans un rapport de zoomé/dézoomé, de vibrations, d’énergies, de matières .

Pour Anne Sechet dans un va et vient d’objets personnels, fantasmés, crées ou provenant d’installations passées.

" Un long poème physique, au croisement des genres, des idoles et des matières, qu'elles soient humaines ou cosmiques "

Anne Sechet 

IMG_3547.jpg

Idoles, Stars Et Reliques, 2018, performance qui utilise la superposition de vêtements comme métamorphose